Par Nathalie Lizé
Éducatrice à la Petite Enfance 

Le programme pédagogique du ministère; accueillir la petite enfance

https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/publication/Documents/programme_educatif.pdf  mentionne  de façon soutenue, qu’il est essentiel de partir des besoins des enfants pour intervenir adéquatement. Comme ils sont les premiers agents de leur développement, écouter et respecter leurs besoins  doit être à la base de nos interventions en petite enfance. De plus, travailler  avec cette idée en tête facilite notre travail, puisque, lorsqu’on se colle à ce que vivent les petits au plus profond d’eux même, on renforce leur sécurité affective, leur estime et on établit un lien d’attachement plus fort.  Des enfants sécurisés sont des enfants plus coopératifs. Aussi, en tant qu’éducateur ou enseignant, nous avons l’ expertise et la compétence nécessaire pour voir au-delà  et chercher ce qui entraîne tel ou tel comportement. Respecter l’ essence des bambins démontre également notre désir de fonctionner démocratiquement.   Priorisez  toujours les orientations de vos programmes pédagogiques. Pour comprendre l’évolution développementale, d’abord, une grille élaborée qui détaille les 4 domaines de développement ( physique et motrice, langagière, cognitive, sociale et affective) puis, une planification efficace. Ensuite, en soutien, vous pouvez utiliser la pyramide. Je vais tenter dans ce texte de vous montrer comment cette dernière peut être un outil de plus pour améliorer vos capacités d’ observation et votre façon d’intervenir dans vos installations.

Comprendre la pyramide de Maslow et l’ adapter

Élaborée par le psychologue Abraham Maslow dans les années 1940, cet outil utilisé en management, démontre que les besoins des humains seraient classés par hiérarchie selon 5 niveaux. Pour les besoins de ce texte, je vais l’adapter aux développement infantile comme je le fais dans ma pratique quotidienne.

 

Au premier niveau, les besoins physiologiques: se nourrir, dormir, bouger, éliminer, respirer,  être en santé

Au deuxième niveau, les besoins de sécurité : sécurité affective, physique, psychologique, intégrité

Au troisième niveau, les besoins d’appartenance: se sentir aimé, se sentir accepté, câliné, sentir qu’on fait partie du groupe (famille, amis, milieu de vie)

Au quatrième niveau, besoin d’estime: estime de soi, respect de soi et des autres

Au cinquième niveau, les besoins d’accomplissement: créativité, résolution de problème, prise de décision autonome.

Maintenant que vous connaissez les différents paliers de la théorie des besoins, établissons des liens avec notre travail d’éducateurs.

Utiliser la pyramide pour observer et comprendre

Chez les poupons, on utilise spontanément le premier niveau en se posant ce genre de questions.  Est-ce qu’il a faim ou soif?  Sa couche est-elle propre? A t il chaud ou froid? Est il fatigué? Est t’il malade ou inconfortable? Comme les bébés ne sont pas encore très conscients du monde extérieur, répondre à ces interrogations suffira la plupart du temps à sécher leurs pleurs. Les besoins physiologiques sont à la base du bien-être de tout être humain, ils sont essentiels à la vie. Donc, soyez à l’affût de ceux-ci lorsqu’un enfant, démontre de la mauvaise humeur, un manque de concentration, une difficulté à fonctionner normalement avec les autres. Assurez-vous que ces besoins physiologiques  sont répondus et ne sont pas la cause de ces comportements inhabituels et si c’est le cas, adaptez vos interventions et votre planification. Vous pouvez remettre à demain cette activité prévue mais vous n’aurez pas une deuxième chance de rassurer ce tout petit qui en a besoin.

Le deuxième niveau

En étant présent et à l’écoute du ressenti des individus de votre groupe, vous répondez directement au deuxième niveau qui implique les besoins de sécurité (affective, physique, psychologique). Dans vos locaux, quel que soit votre milieu, installation, garderie ou milieux familiaux, assurez-vous de prévoir un endroit calme où les enfants peuvent se retrouver lorsqu’ils ne se sentent pas bien comme le tipi Natis Design.

Vous pouvez consulter mon texte sur l’importance du coin tranquille sur le blog natis pour d’ autres idées.

https://natis.ca/limportance-du-coin-tranquille

Gardez en tête l’observation et la communication avant toute chose.Les enfants plus vieux sont capables, avec votre aide et votre soutien, d’exprimer ce qui les dérangent. Mais, c’est avec les plus jeunes que votre expertise sera essentielle. Vous connaissez le développement et les besoins  de vos petits protégés, prenez le temps de les regarder vivre. Rassurez les et accompagnez les. Nommez leurs émotions afin qu’ils les apprivoisent et les comprennent. Fournissez leur un milieu sécuritaire et adapté. Soyez présents et rassurants et créez un lien de confiance solide. Il est primordial de communiquer régulièrement avec les parents. Ainsi, si un événement vient bouleverser l’équilibre individuel ou familial des membres de votre groupe, vous serez en mesure d’assurer leur  besoin de sécurité affective et psychologique.

Le troisième niveau

C’est ici que le respect de l’unicité des enfants se démarque le plus. Le besoin d’appartenance prend beaucoup de place en petite enfance. Les petits doivent sentir qu’ils ont de l’ importance dans leur milieu, qu’ils sont compris et aimés. En mettant l’accent sur leur caractère unique et leur permettant d’ētre eux mêmes, ils se sentent intégrés  au groupe et comme en faisant partie intégrante. En écoutant ce qu’ils ont à dire et en mettant l’accent sur le positif de leur différence individuelle, il savent qu’il sont importants. Votre travail est de les comprendre en poussant plus loin vos observations et de vous assurer qu’ils ont droit d’être ce qu’ils sont en tout temps. Des enfants qui se sentent inclus et compris seront des enfants équilibrés et de bonne humeur.

Le quatrième  et le cinquième niveau

Quand on observe quotidiennement et efficacement et qu’on utilise nos données pour le bien-être des enfants, ils ne peuvent qu’être bien. Ce processus vous permet de les connaître, de les valoriser, de leur permettre de vivre des réussites et des succès. En connaissant le développement de chacun, vous êtes en mesure de faire des interventions qui enrichissent la vie des enfants et les aident à aller plus loin. En utilisant l’apprentissage actif, les petits se sentent écoutés. En poussant leur curiosité toujours plus loin, en leur fournissant du matériel varié et adapté et en démontrant de la confiance en leurs capacités, vous permettez à leur estime de grandir et à leur besoin de s’ accomplir d’avoir la place nécessaire à un développement équilibré.

En conclusion, je vous dirais, observez, observez et observez. Observez chaque jour et à tout moment. Prenez le temps de comprendre quel est le besoin impliqué dans les situations désagréables ou compliquées et dans les moments de crises.  Qu’est ce que les petits veulent vous faire comprendre par leurs comportements, leur manque d’intérêt ou de coopération? Quel besoin non répondu cela cache  t’ il? N’oubliez pas de d’abord vous baser sur les domaines de développement,  tout au long du processus.  Je travaille avec  la pyramide de Maslow comme guide, un outil parmi d’autres. Pour moi, c’est un complément à mes autres moyens, pour intervenir au quotidien. Comme mentionné précédemment, vous comprendrez qu’elle est ici adaptée à notre réalité éducative et  que le modèle a été utilisé à l’origine en gestion.

J’espère avoir stimulé votre curiosité et une certaine envie de l’ajouter à votre boîte à outils.

A bientôt

Nathalie Lizé

Éducatrice en Centre de la Petite Enfance et coach familial


NJ-003 L’album sensoriel multi-textures (avec emplacement pour photos)

 

 

 

 

 

Inscription à notre infolettre

Vous recevrez nos plus récents articles de nos collaborateurs au blog Petite Enfance, nos concours, nos nouveaux produits ainsi que toutes nos offres exclusives. 

Abonnez-vous pour tout savoir