Pâques est une fête vraiment chouette pour nos petits mousses: il y a du chocolat, des chasses aux trésors, le passage du lapin de Pâques. Comme milieu de garde, il peut être vraiment intéressant de faire une sortie à la ferme du coin. J’ai la chance d’y être allée en début de semaine et d’y avoir croisé un groupe. Voici quelques exemples d’éléments à utiliser pour le langage dans cette situation :

1- Les onomatopées
Quel bruit fait la poule ? Les enfants adorent imiter les animaux. Dans les fermes ambulantes de Pâques, on retrouve aussi des animaux moins connus des enfants tels que le lama, le paon, etc. C’est donc une magnifique occasion d’apprendre à mieux les identifier, les catégoriser et de jouer à faire le lapin!

2- La patience et le respect
Eh oui, attendre sont tour fait partie intégrantes des apprentissages qu’on retrouve dans la communication. Lorsque vient le temps de nourrir la chèvre, les cocos doivent attendre leur tour et apprendre à décoder le langage de l’animal. Leur sens de l’observation et leur écoute sont sollicités.

3- La description et le vocabulaire
On peut profiter de la sortie pour enrichir le vocabulaire des enfants. On décrit l’animal plutôt que de le nommer tout le temps. On introduit les concepts de grandeur, de texture, les catégories. Il y a également une multitude de livre sur les animaux présents dans les fermes de Pâques. On peut donc enrichir l’activité.

Les fermes de Pâques sont présentes un peu partout jusqu’à la mi-avril. Amusez-vous avec les cocos ! Pas possible d’en voir une ? Créez-en une en demandant aux amis de faire les différents animaux.

Stephany Laflèche
Présidente & Fondatrice
La Boîte à paroles-centre de stimulation du langage

-————————————————

La housse multi-textures pour le dodo

Inscription à la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous et ne manquez jamais le dernier produit ou une offre exclusive.