collaboratrice-blog-natis-annie-proulx-educatrice-specialisee

Chez moi, les lutins sont arrivés depuis 3 ans… Oui on fait partie de la gang des lutins et leurs mauvais coups. De notre côté, nous sommes allés adopter un lutin en magasin, l’avons choisi ensemble avec les avertissements des mauvais coups qu’il pourrait possiblement faire. Les enfants étaient très heureux et surtout très curieux de voir toutes les possibilités de mauvais coups que ce cher lutin pourrait faire. Mes enfants en parlent durant l’été. Ils ont hâtent de le revoir. Ils adorent planifier le piège afin de l’attraper à nouveau.

Au coeur de l’imaginaire

Comme professionnelle mais aussi comme maman de quatre enfants, je souhaite valoriser le monde imaginaire chez les enfants. Bien souvent l’enfant est déjà « terre à terre » en bas âge mais pas chez nous!
L’imaginaire de l’enfant est tellement utile dans son développement. C’est une période qui est bénéfique et qui apporte tant au niveau cognitif qu’au niveau social. Le monde imaginaire fait vivre des moments inoubliables à l’enfant. L’enfant conserve souvent ces moments en mémoire… En bonus, ces instants magiques sont bien souvent positifs et ils soutiennent l’enfant dans ses apprentissages.

Sur les traces du lutin-Natis

La folie des lutins

Nous avons embarqué dans cette folie des lutins et c’est tellement d’émerveillements. Naturellement, Bonbon le Lutin ne fait pas que des mauvais coups, il apporte des lettres à mes enfants de la part du Père Noël, des nouvelles décorations pour la maison, des mots d’encouragement pour les enfants, des sucreries pour toute la famille… Il met aussi des petites culottes et des bas dans le sapin, mange mes biscuits préférés et cache les jouets des enfants. Il me fallait bien adapter pour rendre Bonbon le Lutin éducatif … Juste un peu!

Chez nous, la famille est très restreinte donc on essaie de créer des souvenirs, des moments inoubliables et pourquoi ne pas créer de nouvelles traditions pour le temps des fêtes. Parce qu’en bout de ligne, ces précieux petits bonheurs du temps des fêtes resteront gravés dans la mémoire de nos tout-petits une fois adultes…

Souvenirs d’enfance

La chasse aux lutins et leurs « mauvais coups ».

Le temps où ils écoutaient le ciné-cadeau avec du maïs soufflé en pyjama.
Où ils écoutaient la parade du Père Noël en mangeant devant la télévision au salon.
Où ils préparaient le gâteau de Noël avec votre aide.
Où ils restaient en pyjama sous son habit de neige pour aller jouer dehors dès que l’heure le permettait.
Où ils allaient glisser sur le Mont près de la maison plutôt qu’aller à la garderie ou à l’école.
Où ils jouaient à des jeux de sociétés… parce qu’en vacances les parents ont du temps pour ça!
Où ils pouvaient faire des « spéciales » parce que les parents ne seraient pas dans la frénésie de laroutine

Bref, prenez le temps d’avoir de beaux moments, de faire des « spéciaux » et d’être auprès de votre enfant parce qu’en bout de ligne on veut pouvoir léguer des souvenirs positifs à notre enfant… Ce sont eux qui poursuivront les traditions.

Les lutins font des espiègleries on peut aussi s’en servir afin d’aider l’enfant à traverser une difficulté, à transmettre des moyens à l’enfant et surtout faire vivre la magie de Noël dans ses yeux. À vous de l’adapter à votre milieu, à vos besoins et ceux de vos trésors.

Bonne chasse aux lutins!

Annie Proulx
Éducatrice Spécialisée
Directrice de Pause et TIF Technique d’Intervention Familiale

Sur les traces du lutin-Natis

AVEZ-VOUS VOTRE ENSEMBLE SUR LES TRACES DU LUTIN?

CLIQUEZ ICI POUR PLUS DE DÉTAILS …
oes-logo_30ans-rvb_auprofit-fr

Inscription à la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous et ne manquez jamais le dernier produit ou une offre exclusive.