Puis l’automne, tant qu’à y être.. Il y a une sorte de convention sociale qui semble s’être créer dans notre société: on tolère bien que les enfants jouent davantage l’été mais septembre semble y mettre fin. C’est qu’en s’inspirant du monde scolaire, on a créer deux saisons au coeur des apprentissages: le temps des apprentissages, des programmations, des thématiques, et le temps du jeu libre.

Nous sommes bien l’été, et j’ai l’impression qu’une des grandes raisons c’est que nous ressentons moins de pression et moins de culpabilité. C’est admis, c’est correct de promouvoir le jeu libre l’été. Personne ne s’oppose aux bienfaits des enfants qui courent dans l’herbe verte. Il faut bien profiter de la chaleur qui dure si peu au Québec.

Nous voilà maintenant, en septembre, le moment ou les calendriers recommencent à se garnir de thématiques mensuels. Plusieurs éducatrices et parents avouent trouver ça difficile: les enfants ont envie de continuer à jouer. La pression est forte, parce que parfois l’entourage / les parents trouvent que la “pause a assez duré” et qu’il faut s’y remettre..

J’ai envie de vous inviter à ralentir. J’ai envie de vous rappeler que le jeu libre ne constitue pas une “pause” de l’apprentissage, jouer c’est apprendre. Le jeu libre est stimulant et éducatif.

Pensez aux enfants que vous côtoyez, et voyez combien ils ont mûrit, évolués entre mai et septembre.. En courant dehors, en jouant dans l’eau, en faisant semblant: ils ont appris.

Ils ont améliorés leur motricité globale, leur langage, leur motricité fine. Ils ont fait des “pré-mathématiques” et de la “pré-lecture” sans instructions, guidés par leur désir de bouger, d’expérimenter. Laissez vous inspirer par leurs apprentissages libres sous le soleil d’été (et utilisez-les pour expliquer votre nouveau rythme aux autres).

Pour quelques semaines ou mois encore, ne retournez pas aux cahiers et si vous y tenez, sortez-les dehors et présentez-les dans une version plus douce, plus libre. Restez dans cette bulle de doux, de spontanéité, de lâcher-prise et profitez du moment présent, du soleil.

Et si on laissait s’étirer l’été encore un peu ?

À bientôt

Zoé L.SIrois

Découvrez Zoé qui a une vision fascinante et bien à elle en tant que maman et éducatrice à la Petite Enfance.  L’éducation positive et bienveillante, elle s’y connait !

SITE WEB-CINQ MINUTES POUR JOUER

FACEBOOK-CINQ MINUTES POUR JOUER


Inscription à la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous et ne manquez jamais le dernier produit ou une offre exclusive.