Les mots de nos tout-petits par Stéphany Laflèche

Alors que Mathilde allait … Ça nous arrive à tous, en plein milieu d’une conversation, votre progéniture décide d’interrompre pour raconter une anecdote de la garderie, expliquer ce qu’il a dessiné ou demander de l’aide pour finir son casse-tête.
Comment faut-il réagir lorsque cela se produit et comment corriger adéquatement la situation ?

www.natis.ca

www.natis.ca

Prendre son tour … et attendre son tour

Tout d‘abord, il faut savoir que l’enfant n’est pas de mauvaise foi.
Interrompre une personne qui parle est en fait un processus normal. Lorsque les enfants sont très jeunes, ils doivent apprendre les règles et les codes de conduite de la communication. Ces codes ne sont pas écrits, il faut que les enfants les découvrent en observant les interactions autour d’eux et qu’ils en tirent des conclusions.

Parmi ces règles, on retrouve les fameux ‘’je prends mon tour’’ et j’attends mon tour‘’. Ajoutons que ce n’est pas tout à fait facile pour nos tout-petits de trouver adéquatement le moment de pause naturelle dans la conversation. Il est donc essentiel de leur donner de bons modèles! Entre 3 et 5 ans, les enfants sont très impulsifs. Même s’ils savent qu’ils doivent attendre qu’on les laisse entrer dans la conversation, ils sont parfois incapables de se retenir.
Vous pouvez même voir des signes physiques de ce désir: votre enfant se tortille en vous regardant, il bouge ses jambes, etc. Rien ne sert de crier ou de lui répéter de ne pas interrompre. Il faut plutôt lui donner des moyens de comprendre que vous avez reconnu son besoin et que vous lui donnerez votre attention… dans quelques instants !

Des moyens efficaces

Voici une listes de stratégies très efficaces avec un peu de pratique bien entendu:

La méthode du poignet: Lorsque Junior veut dire quelque chose et que maman est en pleine conversation, il n’a qu’à venir poser sa main sur le poignet de sa mère. Maman posera ensuite sa main sur la sienne afin de lui indiquer qu’elle comprend et donnera pleinement son attention à Junior au moment opportun.

Le signe: Vous connaissez le signe ‘’attends un instant ‘’ symbolisé par l’index en l’air ou le signe ‘’stop’’ qui, lui, est représenté par une main ouverte et un bras tendu ? Lorsque votre enfant s’avance vers vous, faites-lui ce signe avant d’être interrompu.

L’écoute attentive: Voilà, c’est fait, il vous a interrompu…
Il n’est pas trop tard pour agir ! Faites une mimique verbale en le regardant bien dans les yeux et en tournant votre corps vers lui. Puis, vous ne devez plus lui accorder d’attention jusqu’à ce que l’interlocuteur ait terminé son idée.
Par la suite, vous pouvez accorder votre pleine attention et un intérêt pour ce que vous enfant vous dit.

www.natis.ca

www.natis.ca

Le respect: élément primordial …

S’il est parfois plus facile de baisser les bras et de laisser Junior nous interrompre, cela envoie une message contradictoire. D’une part, votre interlocuteur fini par croire que la conversation n’a pas d’importance à vos yeux. D’une autre part, cela indique à votre petit amour que tout ce qu’il dit est d’une importance capitale au moment présent alors que très souvent, il peut attendre.
Accorder de l’attention au bon moment aux interventions de l’enfant l’aide à distinguer ce qui est urgent et ce que ne l’est pas.

Enfin, il faut savoir respecter le délai que notre enfant est capable d’attendre et tenir nos promesses. L’écoute est un comportement essentiel et nous sommes aussi les modèles !

Vous avez des commentaires ou des questions, n’hésitez pas à me les poser en dessous de la publication sur les réseaux sociaux ou par courriel laboiteaparoles@gmail.com

À très bientôt !

Stéphany Laflèche
Intervenante en stimulation du Langage
Centre de stimulation du langage – La Boite à Paroles

Inscription à notre infolettre

Vous recevrez nos plus récents articles de nos collaborateurs au blog Petite Enfance, nos concours, nos nouveaux produits ainsi que toutes nos offres exclusives. 

Abonnez-vous pour tout savoir