Les mots de nos tout-petits par Stéphany Laflèche

Pour partir l’année du bon pied, il y a certains conseils que l’on devrait essayer de mettre en pratique lorsque nous communiquons avec de jeunes enfants. Ces conseils s’appliquent autant aux enfants qui n’éprouvent aucune difficulté qu’à ceux qui en ont. Que vous soyez un parent, un éducateur ou tout simplement curieux,

voici mon top 3 :

1. Équilibrez les questions et les commentaires.
Les questions ne sont pas mauvaises en soi. Privilégiez les questions ouvertes
(Où ? Qui ? Comment ? Quoi ? ) Et n’en poser qu’une seule à la fois. Lorsqu’on pose trop de questions, les enfants se désintéressent de la conversation. Une bonne façon de limiter leur nombre est de les transformer en commentaire ou en déclaration. Cela ajoute aussi de l’information sur l’objet.

Voici des exemples:

Exemples communication blog les mots de nos tout-petits

2-Attendez davantage
Qu’on se le dise, l’attente est un outil puissant ! Il faut laisser le temps aux enfants d’analyser, de comprendre ce qu’on a dit et d’initier une interaction. Petit truc : Arrêtez de parler, penchez-vous vers l’avant avec un air « j’attends » et comptez mentalement et lentement jusqu’à 10. L’élément important à retenir est de donner à l’enfant le temps de comprendre que vous attendez qu’il vous transmette un message.

3- N’oubliez pas d’avoir du plaisir !
Gardons en tête qu’un apprentissage réussi passe par le plaisir. Les enfants apprennent ainsi ! En aucun cas le langage et la communication ne doivent devenir ennuyeux. Ces conseils vous semblent peut-être évidents, cependant, dans le feu de l’action, on ne les applique pas toujours !

Bonne semaine !
Stéphany

IMAG0168

Inscription à la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous et ne manquez jamais le dernier produit ou une offre exclusive.