Par Catherine Gélinas

En temps qu’éducatrice, nous désirons que les enfants dans notre service de garde soient heureux, qu’ils se développent positivement et qu’ils puissent recevoir tous les outils nécessaires pour continuer leur cheminement.  Au fil du temps, nous accueillons plusieurs enfants avec leur personnalité ainsi que leurs besoins. Il peut arriver que dans votre groupe vous ayez un enfant avec des besoins particuliers alors j’ai pensé ressortir les points importants à penser quand nous avons un enfant à besoins particuliers dans notre groupe.

L’observation est notre meilleur outil

L’observation est une méthode simple et efficace pour démontrer l’évolution d’un enfant ainsi que ses besoins à travers son quotidien au service de garde. Elle permet également d’avoir un suivi de nos interventions, des solutions utilisées, des rencontres et des délais.  Ce que je trouve pratique c’est d’avoir un cahier d’observation pour chaque enfant où j’inscris toutes les informations pertinentes à tous les jours.  Si je travaille en collaboration avec d’autres intervenants (es), ce cahier devient un outil de partage et permet d’explorer d’autres interventions ou tout simplement constater des points communs entre professionnels.

Coin calme et objets

Afin de permettre à l’enfant de s’offrir une pause neurologique durant sa journée, il est intéressant d’aménager un coin reposant dans votre service de garde. Un coin où l’enfant aime s’y retrouver et prendre quelques minutes de pause.  Un bac avec des objets sensoriels offre la possibilité à l’enfant de canaliser l’intensité de ses émotions à travers l’objet comme une balle. Vous pouvez également mettre des objets que l’enfant aime comme des Legos ou du dessin. L’enfant sera motivé à prendre une pause par lui-même afin de revenir auprès du groupe par la suite.

Gestion des crises

Si un de vos enfants explose et que la situation tourne en crise, proposez-lui d’aller dans le coin reposant.  Dans l’immédiat, il n’est pas nécessaire d’essayer de lui parler de ce qu’il a fait ou pourrait faire, mais bien de diminuer sa colère. Quand l’enfant est calme et réceptif, il est important de faire un retour avec celui-ci en l’aidant à trouver la stratégie qu’il pourra utiliser la prochaine fois et d’accompagner l’enfant à faire un geste réparateur. Exemple : il a lancé tous les blocs partout, il devra les ramasser et les ranger au bon endroit. N’oubliez pas d’aller à son rythme, car certains enfants ne sont pas capables de s’excuser verbalement donc une main sur l’épaule peut servir d’excuses aussi.

Les routines et les pictogrammes

Comme vous le savez les routines sont essentielles dans notre quotidien, mais pour un enfant ayant des besoins particuliers cet outil est encore plus précieux.  Grâce aux routines, l’enfant se sent rassuré de savoir ce qu’il va se passer dans sa journée et pouvoir prévoir les moments de transition qui sont parfois plus difficiles.  Elles offrent une constance et une opportunité de faire participer l’enfant à la prochaine tâche quand il peut la voir visuellement.

Le contact avec l’enfant

Lors d’un échange si l’éducatrice est au niveau de l’enfant, si elle utilise des phrases courtes/claires ainsi qu’une attitude positive, l’enfant sera réceptif à l’intervention. Il n’est pas forcément obligatoire d’obtenir le regard de l’enfant pour qu’il nous écoute. Certains enfants manifestent le besoin de tenir un objet dans leur main et sans contact visuel pour comprendre notre échange ou une consigne.  Il suffit de s’ajuster aux besoins, à la personnalité et au rythme de l’enfant. Parfois l’objectif que nous avons en tête sera plus long à atteindre, mais à petits pas et avec des encouragements, il réussira. 😊

Comme avec tous les enfants, un renforcement positif et un accompagnement au quotidien permet à l’enfant de s’épanouir tout en apprenant.

Une bonne collaboration

Afin de ressortir le meilleur de nos interventions, de pouvoir créer un lien de confiance et de connaitre les intérêts de ces enfants, il faut une bonne collaboration avec toutes les personnes qui l’entourent. Dans notre domaine comme vous le savez cela vaut de l’or!

Alors voici quelques trucs importants à prendre en compte lorsqu’ on accueille un enfant avec des besoins particuliers pour la première fois dans notre groupe. Je suis consciente qu’on pourrait écrire plusieurs pages sur le sujet et échanger sur les solutions qui fonctionnent pour chaque éducatrice car il en existe plusieurs. C’est la beauté de notre métier, nous sommes passionnées et nous avons à cœur le développement des enfants ainsi que leur réussite.

Catherine Gélinas


Nouveau 

Promo-lancement-NA-023 L’ensemble de 3 sacs filet multi-usages (fermeture éclair et courroie)

Promo-lancement-NA-022 Le sac filet multi-usages très grand format (cordon de serrage)

 

 

 

 

Inscription à notre infolettre

Vous recevrez nos plus récents articles de nos collaborateurs au blog Petite Enfance, nos concours, nos nouveaux produits ainsi que toutes nos offres exclusives. 

Abonnez-vous pour tout savoir